Quel est le salaire d’un chirurgien esthétique ?

Vous vous êtes sûrement déjà demandé combien un chirurgien esthétique gagne. En effet, la chirurgie esthétique connaît un essor fulgurent ces dernières années, tout le monde désire se refaire une beauté, ce qui implique que le chirurgien esthétique a beaucoup de travail.

Le salaire moyen d’un chirurgien esthétique

En France, le salaire moyen d’un chirurgien esthétique s’élève à 12948 €. Ce salaire médian a été analysé par l’Unasa en 2017 et il camoufle de grandes différences salariales. En effet, selon la réputation du chirurgien, selon la ville où il travaille et en fonction de la clinique où il exerce, les revenus du chirurgien peuvent fluctuer.

A voir aussi : Pourquoi faut-il enseigner aux agents de santé comment parler aux malades ?

Sur la toile ou dans les médias, vous avez sûrement déjà vu et entendu un chirurgien esthétique aborder divers sujets. Il peut être question d’un angle particulièrement scientifique ou un angle grand public, notamment la chirurgie esthétique réalisée sur les stars par exemple. Étant  donné qu’un chirurgien esthétique peut déterminer librement ses honoraires, il peut jouir de sa réputation afin d’être plus cher que ses pairs.

Un chirurgien esthétique : un fortuné

Un chirurgien esthétique est une personne aisée avec une fortune imposante. Dans l’imagination collective, un chirurgien esthétique roule dans une voiture de luxe avec une maison imposante et tout ce train de vie de luxe grâce à un salaire faramineux.

Lire également : Comment résilier sa mutuelle santé Unéo ?

Rien n’est plus éloigné de la vérité. Évidemment, un chirurgien esthétique vit de manière confortable, mais pas de là à être très riche. Le salaire d’un chirurgien esthétique français peut atteindre 22 242€ par mois. Évidemment, c’est abondant, néanmoins, c’est plus bas que le salaire de quelque capitaine d’industrie.

Pas beaucoup de chirurgien sont propriétaires de cliniques

Il existe des chirurgiens possédant des cliniques, cependant, ils ne sont pas nombreux. Concrètement, le chirurgien esthétique loue le bloc opératoire d’une clinique. Ainsi, le coût total de l’acte dépend de la notoriété de la clinique. Plus cette dernière est élevée, plus la facture sera élevée.

Les opérations de chirurgie esthétique sont dispendieuses

La chirurgie esthétique est une médecine dite « de confort ». Dans le cas où votre apparence physique ne vous accommode pas, cela n’a aucune incidence sur votre santé. Procéder à une chirurgie esthétique pour refaire une partie du corps est entièrement épisodique, à moins que l’opération soit nécessaire afin de rectifier un problème ayant une incidence sur la santé. C’est en raison de l’absence d’obligation médicale que la chirurgie esthétique soit aussi onéreuse. C’est également pour cette raison que la chirurgie esthétique n’est pas remboursée par la sécurité sociale. Quoi qu’il en soit, le chirurgien esthétique détermine ses honoraires lui-même, il a ainsi la possibilité de majorer ses honoraires.

Chirurgie esthétique : dédiée aux plus riches

C’est en même temps vrai et faux. C’est vrai car au vu des coûts de l’intervention qui sont chers, seuls les personnes ayant les moyens peuvent consulter et se faire opérer. C’est faux dans la mesure où les temps changent, impliquant ainsi une baisse au niveau des prix. Maintenant, ceux qui le désirent peuvent se faire opérer à l’étranger pour des prix moins élevés.

Il n’y a pas que le chirurgien esthétique

Peu importe l’endroit où le chirurgien esthétique exerce, il n’agit jamais seul. En effet, il y a le médecin anesthésiste, les infirmiers et aides-soignants permettant au chirurgien esthétique de pouvoir mener à bien son opération de chirurgie esthétique.

Ainsi, dans le salaire en chirurgie esthétique, il faut aussi prendre en considération le salaire des personnels de santé. Les chiffres exacts n’ont pas encore divulgué, toutefois, ce qui est sûr qu’une aide-soignante portant assistance à un chirurgien esthétique au cours d’une opération chirurgicale touche beaucoup plus qu’une aide-soignante travaillant au sein d’un hôpital de l’assistance publique. En outre, plusieurs facteurs peuvent aussi influer sur le salaire des personnels de santé, notamment la ville, la notoriété du chirurgien esthétique ou de la clinique entre autres. Une aide-soignante travaillant à Paris peut par exemple gagner plus qu’une aide-soignante opérant en province.

Professionnels