Comprendre le syndrome de Diogène

Le nombre de personnes souffrant du syndrome de Diogène ne cesse d’augmenter dans la société actuelle. Dans la plupart des cas, ce trouble est causé suite à un choc psychologique. Cela peut être dû à la perte d’un proche, une séparation brusque ou un changement de situation important dans la vie d’une personne. Au regard des conséquences de cette pathologie, il est judicieux de bien s’informer à propos afin de venir en aide plus facilement à une personne qui souffre de ce trouble.

Le syndrome de Diogène : qu’est-ce que c’est ?

Décrit pour la première fois par Clark en 1957, le syndrome de Diogène est un trouble du comportement entrainant une négligence importante de l’hygiène domestique et corporelle. La majorité de victimes trouve du plaisir à accumuler inutilement des objets au sein de leur domicile tout en créant un cadre de vie beaucoup moins salubre. Ceci étant, le patient est exposé à la fois au trouble de l’incurie caractérisé par une négligence extrême de l’hygiène du corps et du logement et de la syllogomanie qui consiste à l’obsession de la personne malade à accumuler maladivement des déchets. L’habitat de ce type de personne se trouve dans un état d’insalubrité avancé créant une gêne auprès du voisinage. Cette situation est la résultante du manque de ménage, aliments avariés, excréments d’animaux et bien d’autres entrainant ainsi des odeurs nauséabondes qui indisposent l’entourage.

A découvrir également : Pilule Adepal pour l'acné : notre avis

Qui peut en être victime ?

Tout le monde peut être touché par ce trouble psychologique d’autant plus qu’il est produit par un choc. Cela n’a d’ailleurs rien à voir avec la classe sociale à laquelle appartient le patient, encore moins son niveau de ressources financières car certains peuvent avoir une situation professionnelle stable avec un revenu important. Toutefois, ce trouble est le plus souvent observé chez les personnes de plus de soixante ans. Les chercheurs estiment également que les femmes seraient plus victimes de cette pathologie que les hommes d’autant plus que la majorité de sujets vivent tous seuls.

syndrome de Diogène

A lire aussi : Le pilulier, à quoi ça sert exactement ?

Quels sont les symptômes du syndrome de Diogène ?

Bien que le diagnostic de ce trouble se fasse cliniquement, il n’est pas facile pour autant. Dans certains cas, le patient a souvent une hygiène corporelle acceptable même si son domicile est insalubre. C’est généralement l’entourage ou un membre de famille qui signale cette situation. Un tel diagnostic peut être confirmé après la visite du domicile de la victime. Les signes les plus fréquents sont entre autres :

  • L’accumulation anormale d’objets et déchets
  • La négligence de l’hygiène du corps et celle du logement
  • L’isolement
  • Le refus de se faire aider
  • Le déni de la réalité
  • L’absence de honte suite l’état d’insalubrité de son domicile

Le syndrome de Diogène intéresse de plus en plus les professionnels de la santé au regard des conséquences qui peuvent en découler d’une telle situation. L’accumulation anormale de détritus au sein de l’habitat peut entrainer des incendies d’où la nécessité de trouver un service du débarras sur ce site web. De plus, la personne souffrant de cette pathologie peut être exposée à plusieurs autres maladies dermatologiques.

Maladie
Show Buttons
Hide Buttons