Cystite chez la femme : la comprendre et la prévenir

Infection urinaire qui touche généralement les femmes, la cystite est une source d’intense douleur au niveau de la vessie. Cette infection est causée par un agent pathogène appelé Escherichia Coli. Quelles sont les causes de la cystite ? Comment peut-on la prévenir ? Comment la traiter ? On répondra à ces questions dans ce guide.

Les causes de la cystite

La cystite est causée par le virus Escherichia Coli. Elle peut aussi être provoquée par d’autres microbes ou bactéries. En effet, l’Escherichia Coli est une bactérie de type intestinal qui est issue des selles et qui remonte vers la vessie où elle se multiplie.

A découvrir également : Comment se guérir du streptocoque B ?

Ce qui crée une infection totale de la vessie, d’où les douleurs urinaires ressenties lors des évacuations de l’urine. De toutes les hypothèses autour de la transmission de ce virus, il ressort que le manque d’entretien en est la cause principale. Cette infection n’est pas contagieuse par voie sexuelle.

Une mauvaise hygiène favorise l’éclosion des microbes et bactéries dont l’Escherichia Coli qui remonte facilement vers le vagin et pénètre dans l’urètre de la femme. Les virus vont ensuite continuer leur progression pour atteindre la vessie. Cependant, la cystite peut également se ressentir au niveau de l’uretère, de l’urètre et des reins.

A voir aussi : Comment la soigner une brûlure de crème dépilatoire ?

Aussi, certains facteurs naturels comme la grossesse, la fréquence des rapports sexuels et la ménopause peuvent augmenter les risques d’apparition d’une infection urinaire telle que la cystite.

Quels sont les symptômes de la cystite ?

La cystite peut se manifester par différents symptômes. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • les douleurs ou les crampes au bas-ventre ;
  • l’augmentation de la fréquence des urines avec un sentiment constant d’avoir envie d’uriner ;
  • la coloration sombre de l’urine ;
  • les malaises intenses lors de la sortie de l’urine ;
  • des urines nauséabondes dans lesquelles peut se retrouver du sang ;
  • les petits jets d’urine, etc.

De plus, en cas d’une cystite qui touche les reins, d’autres symptômes peuvent se constater. Il s’agit de la fatigue, les nausées, la fièvre, les palpitations, le manque d’énergie, etc. Les symptômes varient donc en fonction de la zone où se loge la cystite.

Comment prévenir la cystite ?

cystite

Pour prévenir la cystite, certains comportements sains sont à adopter. Ceux-ci tournent autour de l’hygiène et des gestes préventifs.

Avoir une bonne hygiène

En ce qui concerne l’hygiène, celle-ci tourne en général autour de la propreté. Il faudra faire sa toilette en se lavant le vagin et l’anus après avoir uriné ou déféqué. Il est également conseillé d’aller uriner après tout rapport sexuel. Toujours à titre préventif, il est important d’apprendre à bien se laver le corps, et en particulier le sexe et l’anus.

Par contre, pour le lavage des parties sexuelles, il faudra utiliser des produits appropriés pour ne pas détruire la flore vaginale. L’hygiène constitue le premier remède à titre préventif contre toute sorte d’infection urinaire et en particulier la cystite.

Adopter des gestes préventifs

Pour prévenir la cystite, il faudra aussi adopter des gestes préventifs. Ainsi, il est conseillé de prendre assez d’eau quotidiennement, apprendre à s’essuyer la partie sexuelle et anale après avoir été aux toilettes à défaut de les laver.

Il faudra aussi éviter la rétention urinaire et les produits déodorants, les spermicides ou le diaphragme, etc. Ces comportements saints sont très efficaces pour diminuer le risque d’infection de la vessie pouvant conduire à la cystite.

Comment traiter la cystite ?

Pour traiter la cystite, les antibiotiques sont les médicaments les plus conseillés pour ce type d’infection. En effet, ils permettent d’agir sur les virus et de les détruire. Cependant, le traitement dépendra du niveau d’évolution de la cystite. S’il s’agit d’une cystite aiguë, il faudra une plus forte dose d’antibiotique.

Toutefois, les infections urinaires sont à considérer avec rigueur. Pour cela, il est toujours important de penser à consulter un médecin. Ce dernier pourra poser un diagnostic pour déterminer s’il s’agit réellement d’une cystite.

De cette manière, il pourra vous recommander un traitement adéquat pour vous débarrasser au plus vite de cette infection.

Actu