Pilule Adepal pour l’acné : notre avis

Pilule Adepal pour l’acné : notre avis

septembre 6, 2018 Non Par Esteban

La pilule Adepal existe sous deux formes principales : elle peut se présenter soit dans une plaquette comptant 21 comprimés soit dans plaquette de 28 comprimés. La plaquette de 21 contient 7 blancs et 14 rouges. Dans la plaquette de 28, il y a quatre comprimés qui ne contiennent aucune hormone.

Les avis sur la pilule sont très controversés, notamment pour ce qui est de son effet sur l’acné. Beaucoup lui reconnaissent l’acné comme effets secondaires. Nous donnerons notre avis sur la question après avoir présenté la pilule.

Lire également : Forskoline : notre avis sur ce produit 'miracle’

Pilule Adepal : présentation générale

La pilule Adepal est une pilule contraceptive de type hormonal. Elle est administrée par voie orale. Elle contient deux agents actifs : un dérivé synthétique de l’estradiol (l’éthinylestradiol) et un progestatif (le lévonorgestrel). Comme toutes les pilules contraceptives, son action est à trois niveaux : Adepal fait obstacle à l’ovulation, empêche le spermatozoïde de pénétrer dans l’utérus et enfin empêche la réalisation de la nidation de l’embryon.

Posologie de la pilule Adepal

Le traitement commence par les comprimés blancs. La femme qui désire éviter les grossesses devra prendre un comprimé par jour pendant 21 jours. Les comprimés sont pris au même moment de la journée. Le traitement commence le premier jour des règles. Après une prise complète de 21 jours, la femme devra suspendre son traitement pour une période de 7 jours. Cette suspension entraîne généralement une hémorragie de privation qui débute à la fin de la plaquette et peut parfois s’étendre jusqu’à la reprise des pilules.

A voir aussi : Comment calculer son poids idéal ?

Et si la femme oublie une prise ?

Si l’oubli n’est que de quelques heures (moins de douze heures), le traitement n’en pâtit aucunement. Cependant, si l’oubli se compte en jours, la femme devrait prendre le dernier comprimé qu’elle n’a pas pris. Ensuite, elle devra employer un moyen de contraception supplémentaire pendant les sept jours qui suivent. Bien entendu, les comprimés à nouveau seront pris suivant un même horaire. Cela peut paraître assez contraignant, mais c’est bien le cas en général pour tous les contraceptifs à prendre par voie orale.

Les effets secondaires courants

La plupart des femmes sous Adepal ressentent des douleurs dans les régions abdominales, au niveau des organes génitaux et parfois une altération des sécrétions vaginales. La candidose vaginale et la vaginite sont des effets indésirables que les personnes sous Adepal observent parfois. Certaines femmes ont montré des signes d’affections au niveau du système nerveux, notamment l’étourdissement et même des affections psychiatriques. On a pu noter ainsi une altération de l’humeur ou de la libido chez certaines patientes. Plusieurs femmes ont également observé des troubles gastro-intestinaux comme les vomissements, la nausée.

Les complications envisageables

Il peut survenir des cas d’accidents cardio-vasculaires par obstruction d’une artère ou formation de caillot. Cela s’explique par la présence de la progestérone synthétique et de l’œstrogène dans la pilule Adepal. Il y a également le risque de survenance d’accidents thromboemboliques.

Contre­-indications

À cause des risques énoncés plus haut, ce médicament est fortement déconseillé pour une femme sujette aux lésions cardiaques ou souffrant d’arythmie. La pilule Adepal est également déconseillée pour une personne ayant un taux de cholestérol trop élevé.

Par ailleurs, pour ce qui est des allergies, cette pilule est contre-indiquée pour une personne allergique à l’éthinylestradiol ou au lévonorgestrel.  Enfin, les femmes enceintes et les femmes allaitantes ne doivent pas prendre de l’Adepal.

La pilule Adepal et l’acné

On pourrait s’étonner que nous n’ayons pas cité l’acné parmi les effets secondaires de l’Adepal. En fait, le tout dépend du profil hormonal de chaque femme et des antécédents acnéiques de celle qui veut suivre le traitement contraceptif. Si une femme a connu par exemple à la puberté des poussées acnéiques, il va de soi qu’elle devra éviter l’Adepal, mais aussi Cerazette, Zoely et Microval. Ces femmes auront le choix alors entre des pilules comme la Qlaira, la Mercilon, la Leeloo, la Jasmine. Pour les femmes présentant une grande sensibilité à l’acné, le médecin traitant peut leur prescrire une pilule contraceptive neutres (par exemple Trinordiol). Le choix de la pilule est donc lié essentiellement à l’historique médical de la femme et doit se faire suite à une consultation.

Par ailleurs, et aussi paradoxal que cela puisse paraître, une étude prouve que la pilule contraceptive pourrait être utilisée pour le traitement de l’acné chronique féminine. Il a été prouvé en effet qu’une association œstro- progestatives peut soigner les acnés avec autant d’efficacité que les antibiotiques.

En définitive, il faut retenir que la pilule Adepal peut entraîner des poussées acnéiques chez certaines femmes présentant une sensibilité ou ayant déjà eu des poussées acnéiques dans le passé.