Conseil beaute : comment dire stop aux poils incarnes ?

Barbe, aisselles, maillot, jambes… Toutes ces zones ont un point en commun : elles sont sujettes à l’apparition de poils incarnés. Par définition, il s’agit d’un poil poussant sous la peau et s’enroulant sur lui-même dans la couche inférieure de l’épiderme. Ce phénomène est fréquent et touche autant les hommes que les femmes.

Bien que la présence d’un poil incarné ne soit pas dangereuse, il n’en reste pas moins que cela peut engendrer l’apparition de rougeurs, de petits boutons et parfois même de kystes. Pour éviter cela, il est possible de prévenir le développement de poils incarnés. Voici quels sont les bons gestes à adopter.

A lire aussi : Que faire pour avoir une belle silhouette ?

Faire des gommages régulièrement

Réaliser des gommages régulièrement est sans aucun doute la solution la plus efficace pour prévenir l’apparition de poils incarnés. En effet, ce soin permet d’exfolier votre épiderme et d’éliminer les peaux mortes, responsables de l’obstruction des pores. Cela facilite alors la repousse du poil vers l’extérieur de l’épiderme. Pour un résultat plus efficace, pensez à réaliser votre soin la veille de votre séance d’épilation avec des produits Yves Rocher pour le gommage corps par exemple. Effectuez, par la suite, un gommage une à deux fois par semaine. Cela est d’autant plus recommandé si vous vous épilez à la cire ou avec un appareil électrique.

Lire également : Quels sont les bienfaits du yoga pour la santé physique et mentale ?

Faire des soins post-épilation

Afin de lutter durablement contre les poils incarnés, n’oubliez pas de réaliser des soins post-épilation. En effet, après l’utilisation de bandes de cire ou de rasoirs, la surface de l’épiderme est fragilisée. C’est pourquoi, pensez à appliquer systématiquement une crème réparatrice après votre séance. Veillez également à ce que votre peau soit suffisamment hydratée. Le manque d’hydratation est un des premiers facteurs favorisant l’apparition de poils incarnés. La peau étant moins souple et plus dure, le poil a alors du mal à percer à la surface lors de la repousse.

Bien désinfecter ses appareils d’épilation

Désinfecter et bien entretenir ses appareils d’épilation est primordial pour éviter le développement et l’introduction de germes ou de bactéries sous la peau. Cela pourrait favoriser l’apparition d’imperfections (boutons, rougeurs) ou d’inflammations au niveau de la zone à épiler. À cause de celles-ci, la repousse naturelle des poils peut être contrariée. Cela est d’autant plus recommandé dans le cas où vous utiliseriez des rasoirs. Pensez à changer régulièrement vos lames. Concernant l’épilateur électrique, celui-ci doit être nettoyé après chaque utilisation.

Rasage, cire, épilateur électrique : adopter les bonnes techniques

Vous pouvez considérablement réduire l’apparition de poils incarnés en adoptant les bonnes techniques d’épilation. Dans un premier temps, il est indispensable de toujours couper ou arracher le poil dans le sens de sa pousse naturelle. Ensuite, dans le cadre de l’utilisation d’un rasoir, pensez à humidifier la zone à épiler avec de l’eau chaude. Cela permettra de ramollir l’épiderme et ainsi de faciliter la coupe du poil. Évitez, dans tous les cas, de vous raser sur une peau complètement sèche ou sans avoir pris la peine d’appliquer au préalable un gel de rasage ou une crème dédiée à cet effet. Enfin, effectuez le moins de passages possibles sur une même zone afin de ne pas fragiliser votre épiderme. 

Bien-être