Quand consulter un orthodontiste ?

L’orthodontie est une branche de la médecine qui s’occupe des questions liées aux anomalies d’alignement des dents et des mâchoires. Les orthodontistes diagnostiquent, préviennent et traitent ces anomalies afin de permettre aux patients de profiter pleinement de leurs dents. En dehors de l’aspect fonctionnel, l’orthodontie aide à améliorer l’esthétique des dents. Alors, dans quels cas consulter un orthodontiste ? Nous vous invitons à le découvrir dans cet article.

Entre 7 et 8 ans de l’enfant

Lorsque votre petit atteint l’âge de 7 à 8 ans, vous devez consulter un orthodontiste pour évaluer l’alignement de ses dents. C’est le moment idéal pour éviter que le problème s’aggrave au fil des ans. En effet, entre 5 et 6 ans, les enfants commencent par perdre leurs dents de lait.

A lire en complément : Envisager une augmentation mammaire


Ainsi commencent à pousser les dents permanentes, lesquelles peuvent prendre différentes positions. À ce stade, les orthodontistes peuvent identifier et corriger facilement les problèmes d’alignement et d’encombrement de mâchoires. Ces problèmes sont pris en charge à leur origine.

En cas de dents trop écartées ou chevauchées

Lorsque vos dents sont trop écartées ou se sont chevauchées, vous pouvez consulter un médecin spécialiste. La prise en charge et le traitement de ces problèmes semblent plus faciles chez les enfants que chez les adultes. Encombrées, vos dents peuvent être difficiles à nettoyer. Et bonjour la carie dentaire. Lorsqu’il y a trop d’espaces entre vos dents, cela peut entraîner des problèmes au niveau des gencives, car celles-ci sont moins protégées.

A lire en complément : 5 bienfaits de l’huile de CBD 

En cas de difficulté à manger ou à mâcher

Nos manières de manger ou de mâcher dépendent essentiellement du positionnement de nos dents ou de nos mâchoires. Si vous remarquez que votre enfant a des difficultés à manger certains aliments, sachez que l’intervention d’un orthodontiste est nécessaire. Ces cas sont souvent récurrents avec les aliments nécessitant un effort supplémentaire pour être consommés.


Cela peut marquer le début de :

  • une supraclusion ;
  • une occlusion croisée ;
  • une sous-occlusion, etc.

Et lorsqu’un enfant commence à éviter certains aliments, son alimentation générale peut prendre un coup.

En cas de succion de pouce

Naturellement, les enfants sucent leur pouce jusqu’à un certain âge avant d’abandonner. Cela leur permet de s’auto-apaiser, surtout s’ils éprouvent un besoin pressant de lait maternel. Le phénomène commence à diminuer dès l’âge de 2 ans jusqu’à la 4ᵉ année après la naissance. Si votre enfant continue de sucer son pouce après cet âge, la probabilité est forte qu’il développe des problèmes bucco-dentaires. Consulter un orthodontiste s’avère donc nécessaire dans ce cas.

En cas de perte précoce des dents de lait


La perte précoce des dents de lait peut provoquer des problèmes orthodontiques. En effet, le changement de dents chez l’enfant survient généralement entre 5 et 6 ans. Lorsque votre enfant n’atteint pas cet âge et perd une dent, il peut faire face à des problèmes de malocclusion. Les dents à proximité peuvent chercher à combler le vide laissé par cette dent perdue. Ainsi, la dent adulte correspondante, une fois sortie, se retrouvera coincée. Vous devez consulter un orthodontiste.

Bien-être