Tout connaître sur les bienfaits et l’utilisation du CBG pour la santé

Lorsque le cannabis nous vient à l’esprit, nous pensons directement au CBD ou encore au THC. Sachez qu’il existe une autre cannabinoïde encore méconnu mais qui commence aujourd’hui à révolutionner notre approche du bien-être. Il s’agit du cannabigérol ou CBG. Il faut savoir que le CBG offre actuellement un éventail d’avantages pour la santé en raison de nombreuses recherches effectuées à son égard. Nous allons donc découvrir les différentes propriétés uniques du cannabigérol pour améliorer la santé humaine et comment il peut être pris efficacement et correctement.

La définition du CBG 

Avant tout, le cannabigérol (CBG) est un cannabinoïde que vous pouvez retrouver naturellement dans la plante de cannabis. Dans ce le milieu du cannabis, il est moins célèbre que le CBD et le THC, mais il suscite en vrai, un intérêt croissant pour la recherche et pour ses bienfaits pour la santé. D’ailleurs, les scientifiques le surnomment « cannabinoïde mère » en raison du fait qu’il est le précurseur des autres cannabinoïdes. Vous pouvez en découvrir plus sur le CBG en allant sur le site de Nativus.

Lire également : Mutuelle pas chère : nos conseils pour en trouver une !

Le fonctionnement du CBG

Pour pouvoir agir, ce CBG va interagir avec le système endocannabinoïde (ECS). Il s’agit du système essentiel à l’équilibre de notre organisme. Cet ECS est composé de tous les récepteurs présents dans le corps, à savoir :

  • Le cerveau
  • Les organes
  • Le système immunitaire

En se liant ainsi à ces différents récepteurs, le CBG est capable de réguler de nombreux processus biologiques, comme l’humeur, l’appétit, le sommeil ou encore la douleur.

A voir aussi : Comment découvrir les bienfaits du yoga aérien ?

Les différents bienfaits du CBG

Le CBG est tout à fait avantageux pour la santé, et ce de plusieurs manières possibles. En effet, il est avant tout un allié redoutable contre la douleur. Comme il dispose de propriétés analgésiques, il peut ainsi contribuer à atténuer la douleur en agissant sur les récepteurs de la douleur. Il va également réduire l’inflammation.

Le CBG se dote aussi d’un pouvoir anti-inflammatoire remarquable. Il faut savoir qu’une inflammation régulière du corps peut conduire à des douleurs importantes et peut affecter vos tissus. Le CBG peut dont freiner l’inflammation. Il est d’ailleurs efficace dans la diminution des douleurs engendrées par des problèmes d’arthrite ou encore par la maladie de Crohn.

Ce cannabinoïde est aussi un allié contre les douleurs neuropathiques provoquées par les lésions nerveuses. Si vous utilisez un analgésique traditionnel, il sera assez difficile de percevoir des effets de soulagement. Par contre, une consommation de CBG peut apaiser les douleurs subies grâce à ses propriétés neuroprotectrices.

Il faut aussi souligner que le CBG est un atout anti-anxiété efficace pour les personnes sujettes à ce type de problème. Il va ainsi aider la personne à atteindre un état de relaxation pour réduire cette anxiété.

Les personnes dépressives sont également dans la ligne de mire du CBG. Selon les études, le cannabinoïde peut avoir des effets antidépresseurs. Il va donc aider la personne à produire davantage de dopamine pour améliorer considérablement l’humeur. 

Le CBG est aussi un stimulateur de l’appétit. Si vous êtes ainsi atteint d’un trouble entraînant une perte d’appétit (suite à un cancer, un VIH/SIDA, etc.), il est possible de prendre du CBG pour booster l’appétit. 

Un autre avantage relevé du CBG est son efficacité dans le traitement du glaucome. Il s’agit d’une maladie pouvant entraîner une augmentation de la pression intraoculaire. Ainsi, le CBG pourrait donc prévenir les dommages oculaires et soulager les symptômes de cette maladie.

Enfin, il ne faut pas oublier les propriétés antibactériennes du CBG. Il est donc en mesure de lutter contre certaines bactéries nocives.

Le CBG dans le traitement du cancer

Jusque-là, le CBD et le THC étaient principalement étudiés pour leurs effets antitumoraux ptentiels. Mais désormais, l’attention se tourne vers le CBG dans le domaine de la recherche sur le cancer.

En effet, des études préliminaires ont montré que le CBG avait une activité significative dans la destruction des cellules de mélanome en laboratoire. Des récentes découvertes ont également indiqué que le CBG pourrait également avoir des effets bénéfiques sur d’autres types de cancer, et plus particulièrement sur le cancer du côlon, des os et de l’estomac. Selon les résultats des études, le CBG est en mesure d’empêcher la croissance des cellules cancéreuses et déclencher de ce fait leur mort programmée.

Le mode de consommation du CBG

Si vous souhaitez prendre du CBG, vous devez comprendre comment il se consomme. Sachez qu’il peut être présenté sous des formes différentes. Vous pouvez le fumer, le vaporiser ou le consommer par voie orale sous forme de capsule ou d’huile. Bien entendu, à vous de déterminer la bonne méthode de consommation adéquate qui répondra à vos besoins. 

Pour bien doser votre CBG à la consommation, vous devez considérer un certain nombre de facteurs. Prenez compte ainsi de votre poids corporel, de votre métabolisme, de votre maladie à traiter (gravité) ainsi que de vos besoins spécifiques. Généralement, les personnes commencent toujours par prendre de faibles doses de CBG puis augmentent la dose au fil du temps jusqu’à obtenir de meilleurs résultats. N’oubliez pas que les effets escomptés peuvent être différents d’une personne à l’autre, même s’il s’agit d’un même produit et d’une même dose administrée. 

Cela dit, il est toujours essentiel de parler directement avec votre médecin traitant pour déterminer le bon dosage pour votre cas particulier. Il pourra aussi mieux vous conseiller sur les types de CBG à consommer et comment vous pouvez programmer favorablement votre cure pour des résultats plus optimaux.

 

Actu