Comment tomber naturellement enceinte ?

Tomber enceinte est l’annonce d’un heureux changement dans votre vie. L’attente que cet heureux événement arrive peut faire naître un doute : aurais-je un jour un enfant ? Voici quelques conseils pour augmenter naturellement votre niveau de fertilité et pour réussir à concevoir votre famille.

Faites l’amour au bon moment et de manière fréquente

A voir aussi : Quand le ventre s'arrondit il ?

De toute évidence, faire l’amour est incontournable pour tomber enceinte. L’idée est de le faire au bon moment. Pour une femme au cycle stable de 28 jours, il est facile d’identifier la période d’ovulation. Elle se situe au 14è jour, y compris les 4 jours avant et 4 jours après. En effet, la durée de vie des spermatozoïdes est d’en moyenne 4 jours, tandis que celle de l’ovule est de 48 heures.

Optez pour le test d’ovulation

Si vous avez un cycle irrégulier, il est conseillé d’utiliser un test d’ovulation. Il s’agit d’un test d’urine afin de détecter l’augmentation d’hormone lutéinisante. Sachez que ce phénomène coïncide avec la période d’ovulation. Vous identifierez facilement le moment optimal pour concevoir votre bébé.

A lire aussi : La réalisation d’un test de paternité est très facile

Visez l’orgasme en privilégiant certaines positions

Force est de mentionner que la position idéale pour tomber enceinte n’est qu’un mythe. Par ailleurs, mieux vaut ne pas avoir la gravité contre vous. Ainsi, privilégiez les positions où vous êtes allongées sur le dos ou sur le côté.

Quant à l’orgasme, il n’a rien à voir avec l’ovulation. Toutefois, grâce aux contractions créées par le phénomène, on assiste à davantage de spermatozoïdes dans l’utérus. Dans un cas comme un autre, l’essentiel est d’y prendre plaisir, sans que l’acte ne devienne mécanique.

Réduisez votre consommation de café

Une étude de la faculté de médecine de l’université de Nevada indique l’effet nocif de la caféine sur la fertilité des femmes. Selon cette étude, la caféine serait responsable d’un relâchement des cellules des muscles au niveau des trompes de Fallope. Or, ces derniers servent de transport de l’ovule vers l’utérus. Pour l’heure, aucun résultat ne démontre une quantité de caféine précise pour cet impact négatif. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

Tirez un trait sur l’alcool

Si elle est proscrite pendant la grossesse, la consommation d’alcool est également interdite, ou diminuée, pendant la période de conception d’un enfant. Une certaine quantité d’alcool dans l’organisme affecte significativement la fertilité, aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Évitez tout stress

Selon les spécialités, il existe une corrélation à ne pas négliger entre l’infertilité et le stress. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, évitez toutes les situations stressantes. Si vous ne pouvez vous en éloigner, essayez de trouver un créneau ou une manière pour vous relaxer.

Suivez un style de vie sain et surveillez votre poids santé

Votre poids a une incidence directe sur votre niveau de fertilité. Trop mince ou en surplus de poids, faites en sorte de suivre un régime équilibré au quotidien. Ainsi, les régimes draconiens ou, inversement, s’empiffrer n’est pas la solution. Un style de vie sain passe par des repas équilibrés et des exercices au quotidien. Cela est valable aussi bien pour l’homme que pour la femme. Il existe désormais des programmes de suivi pour aider les femmes à tomber enceinte naturellement, comme https://www.bemum.co/.

Grossesse