Quelle est la différence entre une mutuelle et une complémentaire santé ?

L’ UMC complémentaire et les soins de santé complémentaires (ACS) sont deux aides à la santé. Ces deux objectifs visent à faciliter l’accès à un système de prise en charge mutuelle pour les familles modestes .

L’ objectif du CMU-C et de l’ACS est le même , à savoir le droit à la santé pour tous.

Lire également : Quelle est l’importance de l'acte de naissance ?

Toutefois, la CMU-C peut être associée à un fonds commun de placement gratuit (voir http://www.aide-sociale.fr/), alors que l’ACS est une aide couvrant une partie ou la totalité des coûts liés à l’adhésion à un fonds commun de placement, voir le montant de l’ACS). Ils ont donc des conditions de ressources différentes et des précautions de traitement différentes.

CMU ACS : Comparer les limites de ressources

Le CMU complémentaire a des limites de ressources inférieures à celles de l’ACS. Cette aide sanitaire est réservée aux plus pauvres. Quant à l’ACS, il s’agit de familles dont le revenu est modeste dépassant les plafonds de l’UMC C, jusqu’à un maximum de 35 % (voir les plafonds de l’ACS pour plus d’informations).

A lire aussi : Améliorer sa santé avec le purificateur d'air

La principale différence entre CMU C et l’aide médicale supplémentaire est les plafonds de ressources , qui ne doivent pas être dépassés.

CMU ou soins de santé complémentaires : quelles sont les différences ?

Le CMU C est un supplément de santé entièrement gratuit . Vous bénéficiez d’une couverture de 100 % et d’une déduction anticipée des frais.

ACS est une aide à l’acquisition d’un fonds commun de placement. Il aide à payer les cotisations de votre supplément de santé et vous exempte du paiement anticipé des frais de la partie couverte par l’assurance maladie.  Les autres soutiens dépendent de votre accord mutuel.

Les avantages de ces deux aides à la santé sont différents. Selon que vous recevez l’UMC complémentaire ou l’aide médicale complémentaire, les prestations accordées varient.

Il est possible de postuler pour ACS ou CMU en même temps .

Comment choisir sa complémentaire santé ?

Il arrive que le choix de l’assurance santé n’en soit pas un puisque pour beaucoup, elle doit être prise avec l’entreprise. Pour les familles qui n’auraient pas cette obligation, il va falloir choisir une assurance santé externe à votre entreprise. Pour cela, il y a un critère à prendre en compte principalement, c’est celui de la composition de votre foyer. En effet, vous n’aurez pas besoin du même type d’assurance selon que vous êtes en couple, seul, en famille ou sénior. La complémentaire qui s’adapte à votre santé et à votre budget, c’est celle qui correspond à votre foyer.

Si vous êtes en famille, il faut prendre en compte les problèmes de santé de chacun. Si vos enfants n’ont aucun problème de vue par exemple, rien ne sert de choisir une assurance avec un remboursement ophtalmologique optimal. En revanche, si vos enfants ont besoin d’appareil dentaire, il faudra prendre une bonne complémentaire au niveau du dentiste. Si vous êtes sénior, il faut impérativement que vous preniez une assurance qui couvre les soins liés à la vieillesse, dont l’hospitalisation qui est très souvent, la dépense la plus chère lorsqu’on se fait soigner.

Actu