Qu’est-ce qu’un pharmacien assistant ?

Dans le secteur pharmaceutique, il existe plusieurs débouchés. Etre pharmacien assistant en est un. Il s’agit de tout un travail organisé suivant un profil donné. Vous pouvez en découvrir plus sur le sujet en poursuivant la lecture de cet article.

Le profil

Le pharmacien assistant est un professionnel de la pharmaceutique ayant fait des études professionnelles pour devenir expert. Son cursus doit donc l’avoir préparé à devenir un pharmacien titulaire plus tard. Il assiste le titulaire pour se faire une expérience personnelle et acquérir les rudiments dans le secteur. Il s’agit en quelque sorte d’un apprenant qui étudie pour atteindre un objectif plus grand.

A lire aussi : CBD et THC : quelle différence ?

Ainsi, le pharmacien assistant est titulaire d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur. Il a également pu décrocher un stage de plus de 300 heures qu’il a effectué avec professionnalisme. Ses acquis lui permettent de trouver officiellement une place dans une officine. Toutefois, pour la garder, ce professionnel doit continuer à se faire former pour rester au courant des dernières actualités dans son secteur. Il est donc assez ressourcé pour remarquer les erreurs du secteur et corriger les déviances.

Les prérequis

Pour devenir pharmacien assistant, l’on doit avant tout réussir à réunir certaines compétences. Ce sont des valeurs et habitudes qui font partie de l’individu et formatent sa personnalité.

Lire également : Bien choisir les lunettes de son enfant : pourquoi c'est important ?

Le pharmacien assistant doit savoir communiquer. Puisqu’il est en contact quasi-permanent avec la clientèle, il doit pouvoir trouver le bon moyen de créer le contact, de le maintenir et de le renforcer. Il sait aussi organiser son temps et son travail. De cette façon, il n’oublie rien et prend bien soin de tout le monde. Son autonomie et son sens de la responsabilité attirent évidemment tous les clients et les séduisent. Ils n’ont alors pas de crainte à lui confier leur propre vie.

Au-delà de tout ceci, le pharmacien assistant doit avoir une connaissance pratique de ses compétences et connaissances. Ainsi, il saura reconnaître sa limite et savoir à quel moment consulter le pharmacien titulaire.

Dans le cas contraire, il deviendra un danger pour toute la clientèle. Il suffit qu’il fasse un mauvais choix de médicament pour que l’on aboutisse à un mauvais résultat ou au résultat opposé.

Les tâches

La tâche principale du pharmacien assistant est d’assister le pharmacien titulaire. Il travaille donc sous sa tutelle, sous son ordre. Il ne peut pas prendre les décisions qui reviennent à son supérieur parce qu’il n’en a pas la carrure. A partir du moment où cela devient important, il se réfère à l’autorité hiérarchique.

Concrètement, il accueille les clients, les écoute, échange avec eux et les sert. C’est à lui de leur faire comprendre la situation dans laquelle ils se trouvent. Il peut même leur faire des propositions de médicaments suivant la situation. Il s’organise pour que le respect des protocoles et règles du secteur soit de mise. Ainsi, le pharmacien ne se retrouvera pas en faute lors de contrôles inopinés.

Le pharmacien assistant participe également au classement des produits, à leur étiquetage et à leur rangement. C’est parfois lui qui réalise toutes les opérations d’écoute du client à la délivrance de la facture.

Santé
Show Buttons
Hide Buttons