Comprendre l’amylose et ses symptômes

Il existe de nombreuses maladies qui affectent l’homme en général. Certaines sont plus dangereuses que d’autres. Au nombre de ceux-ci, vous retrouvez l’amylose qui touche peu de personnes notamment en France, mais qui mérite une attention particulière. C’est une affection qui regroupe un ensemble de pathologies. Elles sont toutes caractérisées et diagnostiquées par la présence de dépôts protéiques dans les tissus. Elle présente néanmoins des symptômes qui permettent de l’identifier. Retrouvez dans cet article tous les détails concernant cette maladie.

Qu’est-ce que l’amylose

Comme mentionné ci-dessus, c’est l’ensemble des pathologies ayant pour points communs un dépôt de protéines au niveau de certains organes. Une fois atteints, ces organes ne fonctionnent plus normalement. Les plus touchés sont généralement :

A découvrir également : Un agent microbien : Tout savoir sur lui

  • Le foie ;
  • les reins ;
  • le cœur ;
  • le tube digestif ;
  • les nerfs ;
  • l’œil.

Vous retrouvez pour cette maladie, des amyloses primitives, et celles issues d’une inflammation.

Les amas de protéines qui constituent les dépôts responsables de cette affection sont très résistants à la dissolution par l’organisme. De ce fait, il est impossible de subir une guérison spontanée. À cet effet, il existe 4 types d’amyloses en fonction des protéines responsables.

A lire en complément : Quand faut-il consulter un hypnothérapeute ?

L’ATTR

Elle comprend deux types d’amyloses. Celle sénile dont l’origine est inconnue et qui touche le plus souvent les tissus mous, les tendons et le cœur. Et celle portugaise qui atteint les nerfs, le cœur et le rein. Cette dernière est héréditaire. Pour en savoir davantage, rendez-vous sur ATTR Y VOIR PLUS CLAIR.

L’AL

Sous l’appellation complète d’amylose immunoglobulinique, elle touche souvent le rein, le cœur et les nerfs. Elle est généralement seule ou associée à un myélome ou une autre hémopathie.

L’AA

Encore appelée amylose réactionnelle ou inflammatoire, elle touche essentiellement le rein. C’est une affection généralement secondaire à une inflammation chronique souvent provoquée par une infection chronique.

L’Ab2M

Celle-ci affecte les articulations et est liée à la dialyse nécessaire lors d’une insuffisance rénale chronique.

Symptômes de l’amylose

Les symptômes de l’amylose dépendent du ou des organes touchés, mais aussi de l’importance du dépôt protéique. Cependant, la plupart des organes touchés présentent une augmentation de volume et ne fonctionnent plus correctement. Pour les plus fréquents, vous retrouvez les symptômes suivants.

Lorsque l’organe touché est le rein, vous retrouvez au niveau de l’urine la présence de protéines et des œdèmes des membres inférieurs. Pour le cœur par contre, vous retrouvez des malaises, un essoufflement et des troubles du rythme cardiaque.

S’agissant d’une atteinte de nerfs, vous retrouvez des fourmillements au niveau des pieds une diminution de la force musculaire. Des troubles digestifs sont retrouvés lorsqu’il s’agit bien évidemment d’une atteinte du tube digestif.

Par ailleurs, c’est une maladie qui évolue toujours vers l’aggravation des symptômes, en fonction de la forme d’amylose.

Traitement de l’amylose

Avant de procéder à un quelconque traitement, il est important de passer par un diagnostic. Celui-ci vous permettra de détecter le type d’amylose. C’est en fonction de cela que le traitement qui convient vous sera administré. Cependant pour la plupart des traitements, l’objectif est la diminution de la production de protéines responsables de la maladie.

Actu
Show Buttons
Hide Buttons